T comme TOURNEUR

Au fil de ces dernières années, du fait d’un changement radical du mode de « consommation » de la musique enregistrée (notamment avec l’arrivée du streaming), le Tour est devenu un élément essentiel au développement d’un projet musical.

Et même si le tourneur (ou producteur de spectacles) n’est pas toujours le premier partenaire de l’Artiste (du fait d’un nécessaire investissement de départ, parfois trop lourd), il reste un allié à l’heure des SMAC et des festivals, petits ou grands, parfois dénicheurs/accompagnateurs de jeunes talents.

Dans ce contexte, le « self-booking » est une étape nécessaire que les jeunes artistes doivent pouvoir maitriser, à l’aide d’outils simples et de règles élémentaires souvent négligées et à bien respecter pour aborder les programmateurs et acteur-clés du spectacle vivant.

Avec TEMPO – Formation pour Artistes entrepreneurs, après un panorama des lieux de diffusion, vous apprendrez à les identifier et à communiquer avec les différents programmateurs et ce, grâce à l’expérience et aux conseils d’un agent/booker en activité.

— SESSION CO-ANIMÉE PAR UN TOURNEUR-BOOKER PRO —

• Panorama du Tour en France et à l’étranger (export)
• Producteur de spectacles, développement et tournée
• Les lieux de diffusion à Paris et en région
• La SMAC, une exception culturelle
• Les méthodes du booker, chef de projet « live »
• Outils et règles de démarchage
• Les différents types de contrats
• La licence d’entrepreneur de spectacles
• Le statut d’intermittent et ses limites
• Le « self-booking » ou être son propre agent
• (Re)définir une formule viable économiquement

Testez vos connaissances sur la partie TOURNEUR !

Quel type d’autorisation le producteur de spectacle vivant doit-il obtenir obligatoirement pour exercer son activité d'employeur du spectacle ?
Quel est le nom de l’association qui accompagne la filière musicale française dans le développement de ses artistes à l’international ?
Combien d’heures de travail un artiste doit-il cumuler en douze mois afin d’obtenir (ou de renouveler) son régime intermittent ?
Quel est le nom du contrat utilisé par les tourneurs pour vendre un spectacle à une salle (ou à un festival) sans prendre un pourcentage sur les bénéfices de la billetterie ?
Dans quel autre pays européen que la France, existe-t-il le régime intermittent pour les artistes et les techniciens ?

3 commentaires sur « T comme TOURNEUR »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *