TEMPO – Formation pour Artistes Entrepreneurs – Programme de formation en présentiel

Objectif général

Comprendre et intégrer les principes fondamentaux qui définissent aujourd’hui le monde des musiques dites actuelles. Acquérir les outils indispensables au développement d’un projet artistique musical.

Public visé et prérequis

Public visé : Artistes, auteurs-compositeurs-interprètes, producteurs, managers d’artistes, toute personne souhaitant créer et développer une activité dans le domaine des musiques actuelles.

Prérequis : Justifier, dans les trois dernières années, la sortie d’un projet musical (single, EP ou album) avec une présence sur les réseaux sociaux ainsi que la mise en place d’une distribution digitale sur les principales plateformes de streaming (la distribution physique est optionnelle mais prise en compte).

Objectifs pédagogiques de la formation

A la fin de la formation, l’apprenant sera capable de :

  1. Comprendre le métier de booker, identifier les lieux de diffusion et apprendre à communiquer avec les programmateurs.
  2. Décrypter le rôle de l’éditeur et décortiquer les mécanismes du droit d’auteur.
  3. Développer ses capacités d’organisation et son sens de la gestion de projet (self management).
  4. Différencier et négocier les différents types de contrats et déterminer le budget d’un projet et sa viabilité économique, avec ou sans producteur (autoproduction).
  5. Intégrer les enjeux de la promotion, professionnaliser sa présentation et développer son auto-promotion, cibler les médias de façon stratégique.
  6. Structurer et dessiner les contours administratifs de son projet musical pour solliciter les bonnes aides et subventions.

Programme pédagogique de la formation

1ère journée

1. Comprendre le métier de booker, identifier les lieux de diffusion et apprendre à communiquer avec les programmateurs :

• Panorama du Tour en France et à l’étranger (export)

• Producteur de spectacles, développement et tournée

• Les lieux de diffusion à Paris et en région

• La SMAC, une exception culturelle

• Les méthodes du booker, chef de projet « live »

• Outils et règles de démarchage

• Les différents types de contrats

• La licence d’entrepreneur de spectacles

• Le statut d’intermittent et ses limites

• Le « self-booking » ou être son propre agent

• (Re)définir une formule viable économiquement

2. Décrypter le rôle de l’éditeur et décortiquer les mécanismes du droit d’auteur :

• Rôle, missions et obligations de l’éditeur

• Droit d’auteur, SACEM et gestion collective

• Le pacte de préférence éditoriale

• Avances et investissements non recoupables

• Etre éditeur à compte d’auteur, la co-édition

• Monter sa boite d’édition, la gestion éditoriale

• La synchronisation de musique à l’image

• Les différents types de droits (DEP, DRM)

• La notion de copyright (patrimoine) et le buy out

• Exploitations à l’étranger et sous-éditeurs

2ème Journée

3. Développer ses capacités d’organisation et son sens de la gestion de projet (self management) :

• Le rôle et les missions du manager

• Le contrat de management et ses particularités

• La défense des intérêts de l’artiste

• Le self-management

• L’intérêt du manager en début de carrière

• Les différents syndicats

• La situation parfois précaire du manager

• Un partenaire clé, une relation de confiance

• L’évolution du métier de manager

• Evaluation objective de son (auto) organisation

4. Différencier et négocier les différents types de contrats et déterminer le budget d’un projet et sa viabilité économique, avec ou sans producteur (autoproduction) :

• Le producteur et son investissement

• Les différents contrats de production

• La distribution digitale et/ou physique

• L’auto-production et ses limites

• L’intérêt du financement participatif

• La structuration administrative

• La définition d’un budget stable et réaliste

• Part « Master » et notion de propriété

• Monter sa propre structure de production

• Le développement du modèle 360

3ème Journée

5. Intégrer les enjeux de la promotion, professionnaliser sa présentation et développer son auto-promotion, cibler les médias de façon stratégique :

• Le rôle et les missions de l’attaché(e) de presse

• Spécialisation presse écrite, web, radio ou télé

• Le streaming et les playlists, la promo digitale

• L’auto-promotion et ses limites, le budget promo

• Réaliser des outils de promo créatifs et pros

• Identifier et cibler les bons médias/interlocuteurs

• Les périodes de sorties idéales

• La situation des quotas en France

• Synchro et publicité, un bon levier promo

• Presse Nationale et Presse Quotidienne Régionale

• L’évolution web des médias traditionnels

6. Structurer et dessiner les contours administratifs de son projet musical pour solliciter les bonnes aides et subventions :

• Les différentes aides et subventions

• La structuration administrative

• La SACEM et son rôle central

• Back-office et sociétés de business management

• L’aide à la recherche de subventions

• Export et relais à l’international

• ADAMI, SPEDIDAM et droits voisins

Moyens pédagogiques, techniques

Formation en salle avec support PowerPoint – Test de connaissances avant la formation – Apports théoriques – QCM formatifs – Echanges de groupe – Remise d’un aide-mémoire.

Moyens d’encadrement

Cédric Tilèpe, Gérant de LITTLE MIRACLE, est consultant formateur de la structure. Il conçoit, anime et évalue l’ensemble des formations proposées. 10 années d’expérience dans le domaine des musiques actuelles, l’organisation de rencontres professionnelles, le management d’artistes, l’édition musicale et la production phonographique. 10 années de rencontres avec 1800 professionnels en activité dans l’industrie musicale et des centaines d’artistes accompagnés en coaching de groupe ou en séances de coaching individuel.

Moyens permettant le suivi et l’appréciation des résultats :

  • Suivi de l’exécution : Feuilles de présences signées des stagiaires et du formateur par demi-journée
  • Appréciation des résultats : Evaluation écrite et orale de l’acquisition des compétences en fin de formation. Elaboration et présentation d’un projet musical. Evaluation qualitative de la formation à chaud. Evaluation à froid de la formation en situation de travail quelques mois après la formation. Remise d’une attestation individuelle de formation à chaque stagiaire ayant suivi la totalité de la formation et ayant réalisé l’évaluation des acquis.

Organisation et fonctionnement de la formation

Durée totale de la formation : 3 jours / 24 heures

Horaires : 9h – 13h / 14h – 18h avec une pause-déjeuner entre 13h et 14h

Rythme : en continu

Mode d’organisation pédagogique : Présentiel en inter-entreprise

Nombre de participants maximum : 14

Lieu de formation : 104 boulevard de Sébastopol – Paris 3ème

Tarif : 1190€ pour les dossiers avec demande de prise en charge possible (AFDAS, Pôle Emploi, etc…) – Tarif préférentiel (nous consulter) pour ceux qui ne peuvent pas bénéficier de financement pour cette formation (avec la possibilité de régler en 3 ou 4 mensualités).

Salariés, intermittents, entrepreneurs et demandeurs d’emploi: comment financer votre formation ?

Objectif général

Comprendre et intégrer les principes fondamentaux qui définissent aujourd’hui le monde des musiques dites actuelles. Acquérir les outils indispensables au développement d’un projet artistique musical. Monter sa structure juridique pour mettre en place et développer une activité dans la production phonographique, la production de spectacles vivants ou l’édition musicale.

Public visé et prérequis

Public visé : Artistes, auteurs-compositeurs-interprètes, producteurs, managers d’artistes, toute personne souhaitant créer et développer une activité dans le domaine des musiques actuelles.

Prérequis : Justifier, dans les trois dernières années, la sortie d’un projet musical (single, EP ou album) avec une présence réelle sur les réseaux sociaux ainsi que la mise en place d’une distribution digitale sur les principales plateformes de streaming (la distribution physique est optionnelle mais prise en compte).

Objectifs pédagogiques de la formation

A la fin de la formation, l’apprenant sera capable de :

  1. Comprendre le métier de booker, identifier les lieux de diffusion et apprendre à communiquer avec les programmateurs.
  2. Décrypter le rôle de l’éditeur et décortiquer les mécanismes du droit d’auteur.
  3. Développer ses capacités d’organisation et son sens de la gestion de projet (self management).
  4. Différencier et négocier les différents types de contrats et déterminer le budget d’un projet et sa viabilité économique, avec ou sans producteur (auto-production).
  5. Intégrer les enjeux de la promotion, professionnaliser sa présentation et développer son auto-promotion, cibler les médias de façon stratégique.
  6. Structurer et dessiner les contours administratifs de son projet musical pour solliciter les bonnes aides et subventions.
  7. Appréhender l’aspect entrepreneurial de l’industrie musicale, définir son modèle économique et choisir la structuration juridique adaptée
  8. Appréhender les bases juridiques du domaine musical et de l’entreprenariat, en vue d’échanger avec un avocat / Savoir décrypter les documents comptables et les aspects fiscaux en vue d’échanger avec un expert-comptable
  9. Comprendre les spécificités de la production phonographique
  10. Créer et gérer sa société d’édition musicale
  11. Mettre en place les bases saines d’une société de production de spectacles vivants

Programme pédagogique de la formation

1ère journée

1. Comprendre le métier de booker, identifier les lieux de diffusion et apprendre à communiquer avec les programmateurs :

  •  Panorama du Tour en France et à l’étranger (export)
  •  Producteur de spectacles, développement et tournée
  •  Les lieux de diffusion à Paris et en région
  •  La SMAC, une exception culturelle
  •  Les méthodes du booker, chef de projet « live »
  •  Outils et règles de démarchage
  •  Les différents types de contrats
  •  La licence d’entrepreneur de spectacles
  •  Le statut d’intermittent et ses limites
  •  Le « self-booking » ou être son propre agent
  •  (Re)définir une formule viable économiquement

2. Décrypter le rôle de l’éditeur et décortiquer les mécanismes du droit d’auteur :

  •  Rôle, missions et obligations de l’éditeur
  •  Droit d’auteur, SACEM et gestion collective
  •  Le pacte de préférence éditoriale
  •  Avances et investissements non recoupables
  •  Etre éditeur à compte d’auteur, la co-édition
  •  Monter sa boite d’édition, la gestion éditoriale
  •  La synchronisation de musique à l’image
  •  Les différents types de droits (DEP, DRM)
  •  La notion de copyright (patrimoine) et le buy out
  •  Exploitations à l’étranger et sous-éditeurs

2ème Journée

3. Développer ses capacités d’organisation et son sens de la gestion de projet (self management) :

  •  Le rôle et les missions du manager
  •  Le contrat de management et ses particularités
  •  La défense des intérêts de l’artiste
  •  Le self-management
  •  L’intérêt du manager en début de carrière
  •  Les différents syndicats
  •  La situation parfois précaire du manager
  •  Un partenaire clé, une relation de confiance
  •  L’évolution du métier de manager
  •  Evaluation objective de son (auto) organisation

4Différencier et négocier les différents types de contrats et déterminer le budget d’un projet et sa viabilité économique, avec ou sans producteur (auto-production) :

  •  Le producteur et son investissement
  •  Les différents contrats de production
  •  La distribution digitale et/ou physique
  •  L’auto-production et ses limites
  •  L’intérêt du financement participatif
  •  La structuration administrative
  •  La définition d’un budget stable et réaliste
  •  Part « Master » et notion de propriété
  •  Monter sa propre structure de production
  •  Le développement du modèle 360

3ème Journée

5. Intégrer les enjeux de la promotion, professionnaliser sa présentation et développer son auto-promotion, cibler les médias de façon stratégique :

  •  Le rôle et les missions de l’attaché(e) de presse
  •  Spécialisation presse écrite, web, radio ou télé
  •  Le streaming et les playlists, la promo digitale
  •  L’auto-promotion et ses limites, le budget promo
  •  Réaliser des outils de promo créatifs et pros
  •  Identifier et cibler les bons médias/interlocuteurs
  •  Les périodes de sorties idéales
  •  La situation des quotas en France
  •  Synchro et publicité, un bon levier promo
  •  Presse Nationale et Presse Quotidienne Régionale
  •  L’évolution web des médias traditionnels

6. Structurer et dessiner les contours administratifs de son projet musical pour solliciter les bonnes aides et subventions :

  •  Les différentes aides et subventions
  •  La structuration administrative
  •  La SACEM et son rôle central
  •  Back-office et sociétés de business management
  •  L’aide à la recherche de subventions
  •  Export et relais à l’international
  •  ADAMI, SPEDIDAM et droits voisins

4ème Journée

7. Appréhender l’aspect entrepreneurial de l’industrie musicale, définir son modèle économique et choisir la structuration juridique adaptée :

  •  Présentation du phénomène « artiste entrepreneur »
  • Savoir « pitcher » son projet et utiliser des outils de définition de projet (3QO2CP, SWOT)
  • Identifier ses sources de chiffre d’affaires et calculer sa marge d’activité
  • Introduction aux formes juridiques des entreprises et aux statuts sociaux des dirigeants
  • Les aides à la création d’entreprise
  • Les dossiers de subventions, Fonpeps et crédit d’impôt
  • Le régime particulier d’intermittent du spectacle et ses incompatibilités.
  • Le régime fiscal / cotisation foncière des entreprises

8. Appréhender les bases juridiques du domaine musical et de l’entreprenariat, en vue d’échanger avec un avocat / Savoir décrypter les documents comptables et les aspects fiscaux en vue d’échanger avec un expert-comptable

  • Le rôle et les missions de l’avocat
  • Droit social : le lien de subordination et l’embauche d’intermittents
  • Droit des entreprises : quand recourir à l’aide d’un avocat ?
  • Les obligations comptables et fiscales de l’entreprise
  • Savoir lire un grand livre, un bilan et un compte de résultats
  • Passer du budget projet au budget structure
  • Suivre sa trésorerie en évitant certains écueils

5ème Journée

9. Comprendre les spécificités de la production phonographique

  • La convention collective de l’édition phonographique
  • Les rapports avec la SCPP et la SPPF : la gestion collective des droits voisins
  • Les différents contrats de production phonographique
  • La contractualisation avec l’artiste-interprète (royautés)
  • Le budget de production et le budget de promotion
  • Le contrat de distribution digitale et/ou physique

10. Créer et gérer sa société d’édition musicale

  • Les rapports avec la SACEM, gestion collective et règles statutaires
  • Les différents contrats : contrat de cession, pacte de préférence
  • Les différentes configurations possibles : co-édition, gestion éditoriale, sous-édition
  • Le fonctionnement des avances recoupables et des investissements
  • Les obligations administratives : dépôt, « tracking » des droits, exploitation permanente et suivie des œuvres en catalogue

11. Mettre en place les bases saines d’une société de production de spectacles vivants

  • Produire des spectacles ou entreprendre des tournées en ayant la responsabilité d’un spectacle, notamment celle d’employeur à l’égard du plateau artistique
  • La licence d’entrepreneur de spectacles vivants (DRAC) : condition d’âge, qualifications professionnelles, conditions d’honorabilité et incompatibilités
  • Le respect des normes de sécurité et d’accessibilité
  • Les mentions obligatoires, la tenue d’un débit de boisson et l’exercice non sédentaire de l’activité

Moyens pédagogiques, techniques

Formation en salle avec support PowerPoint – Test de connaissances avant la formation – Apports théoriques – QCM formatifs – Echanges de groupe – Remise d’un aide-mémoire.

Moyens d’encadrement

Cédric Tilèpe, Gérant de LITTLE MIRACLE, est consultant formateur de la structure. Il conçoit, anime et évalue l’ensemble des formations proposées. 10 années d’expérience dans le domaine des musiques actuelles, l’organisation de rencontres professionnelles, le management d’artistes, l’édition musicale et la production phonographique. 10 années de rencontres avec 1600 professionnels en activité dans l’industrie musicale et des centaines d’artistes accompagnés en coaching de groupe ou en séances de coaching individuel.

Moyens permettant le suivi et l’appréciation des résultats :

  • Suivi de l’exécution : Feuilles de présences signées des stagiaires et du formateur par demi-journée
  • Appréciation des résultats : Evaluation écrite et orale de l’acquisition des compétences en fin de formation. Elaboration et présentation d’un projet musical. Evaluation qualitative de la formation à chaud. Evaluation à froid de la formation en situation de travail quelques mois après la formation. Remise d’une attestation individuelle de formation à chaque stagiaire ayant suivi la totalité de la formation et ayant réalisé l’évaluation des acquis.

Organisation et fonctionnement de la formation

Durée totale de la formation : 5 jours / 40 heures

Horaires: 9h – 13h / 14h – 18h avec une pause-déjeuner entre 13h et 14h

Rythme : en continu

Mode d’organisation pédagogique : Présentiel en inter-entreprise

Nombre de participants maximum : 12

Lieu de formation : 104 boulevard de Sébastopol – Paris 3ème

Tarif : 1990€ pour les dossiers avec demande de prise en charge possible (AFDAS, Pôle Emploi, etc…)

RAPPORT QUALITÉ DE LA FORMATION

5 commentaires sur « TEMPO – Formation pour Artistes Entrepreneurs – Programme de formation en présentiel »

  • Je m’inscris volontiers pour le stage de novembre si :

    – le stage a lieu
    – s’il a lieu en présentiel

    Question subsidiaire : avec quoi repart-on ? Des docs Pdf des intervenants ou faut-il prendre des notes ?

  • Bonjour je souhaiterais avoir le tarif de cette formation SVP.
    Faîtes-vous des tarifs préférentiels pour les associations ?
    Merci d votre retour.
    Bien à vous
    Isabelle PERNEZ

  • Bonjour,

    Pourriez vous me dire si il y a déjà un calendrier d’élaborer pour la formation d’artiste entrepreneur.

    En effet, je pourrai être fortement intéressé par cette formation courte en 2021 mais j’ai besoin d’anticiper au maximum les dates avec mon employeur actuel.

  • Bonjour , ce stage pourrait m’intéresser ;
    je suis musicienne , intermittente donc je pourrais bénéficier de l’aide de l’AFDAS
    J’ai un solo à « vendre » , plus de producteur ou de tourneur donc je dois le faire toute seule et j’ai besoin de conseils pour nepas m’eparpiller

    Dans l’attente de vos nouvelles
    Bien cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *