fbpx

P COMME PROMOTION – Pourquoi prendre une attachée de presse et pour quel type de projet musical ?

par | Nov 4, 2022 | 0 commentaires

Quand la question se pose d’avoir une attachée de presse, on aurait tendance à dire « pour tout le monde » car c’est toujours une personne supplémentaire (et un réseau) au service de la promotion d’un projet musical. Après, ce n’est pas à la portée de toutes les bourses et c’est généralement pour cette raison que cela peut poser problème.

Il faut bien se rendre compte que les journalistes sont sur-sollicités et ne vont donc pas décrocher ou répondre à des gens qu’ils ne connaissent pas déjà; il va donc falloir énormément de temps avant qu’ils jettent un oeil ou une oreille sur votre projet musical. A part si vous avez vous, de votre côté, fait le « buzz » avec une vidéo qui a beaucoup de vues ou si vous avez sur vos réseaux sociaux beaucoup de followers, bien entendu. Mais là, c’est le cas exceptionnel où, évidemment, il y a une forte visibilité et, souvent, c’est plutôt cela qu’il manque.

On commence par quoi ?

Soyons réalistes, avant de contacter une attachée de presse et de passer à la phase promotion (dernière étape ultime), il est quand même recommandé d’avoir déjà, entre les mains, un EP (ou album) physique (artwork et photos de presse), une bio parfaitement rédigée et un voire deux clips (donc deux singles). Concernant la bio, c’est bien s’il peut y avoir un peu de « story-telling » (et l’attchée de presse peut vous y aider) parce que la plupart des webzines vont faire un copier-coller, c’est particulier mais c’est systématique; donc partez du principe que ce que vous voulez voir sur un site, il faut que ce soit parfaitement écrit. Et, de façon générale, pour votre carrière, partez du principe que si vous voulez qu’une chose soit dite dans un article, il faut que vous le disiez clairement aux journalistes, il ne faut pas penser que le journaliste va lire dans vos pensées, c’est vraiment important; si vous avez des choses à dire, il faut absolument les dire, les écrire noir sur blanc.

Toujours concernant la bio, si vous n’avez pas une histoire à faire pleurer dans les chaumières (et c’est tant mieux pour vous), pensez bien à mettre vos influences; vous n’êtes pas obligés de mettre votre âge ou d’indiquer que vous avez vendu des photocopieuses avant (ce n’est pas un CV pour trouver un job). C’est bien d’expliquer dans votre bio ce qui vous a amené aujourd’hui à vouloir faire ça; vous pouvez indiquer des évènements fondateurs de vos envies et de votre carrière; et surtout, expliquer l’originalité du projet, l’angle. Et c’est peut-être l’élément le plus important que l’on pourrait appliquer à toutes les étapes de votre projet musical, l’angle; c’est-à-dire un « parti pris » dans le son, dans l’image, dans le discours, dans le personnage, il faut qu’il y ait un parti pris (aussi facile à dire que  difficile à trouver, vous me direz…).

C’est difficile à trouver mais, une fois qu’on l’a, tout devient plus simple, à condition de s’y tenir. Petit détail important, la bio est plutôt écrite à la troisième personne, même si c’est vous qui l’écrivez. Il y a aussi des auteurs spécialisés dans la rédaction de bio, qui le font très bien et à des prix très abordables. Et bien entendu, quand vous avez eu la chance d’avoir des articles de journalistes avec une belle plume, n’hésitez pas à utiliser quelques extraits (en les créditant, ça peut aussi faire du « name dropping » positif auprès des autres journalistes).

Par rapport aux vidéos, aujourd’hui, on est un peu obligé de passer par ce format. C’est rare qu’une première vidéo, sur un premier projet, soit diffusée en télé, même si ça peut complètement arriver. Il y a certains critères à respecter: pas de noir et blanc, pas de stroboscope, pas de marque visible, pas d’animation, etc. Autant se mettre toutes les chances de son côté, même si après, on peut avoir un parti pris, il faut juste l’assumer. Et si vous trouvez une bonne équipe avec laquelle vous travaillez et en qui vous avez confiance, n’hésitez pas à tourner un peu plus que le vidéo-clip et à faire de petites capsules qui vous serviront pour les réseaux sociaux (behind the scenes, teasing, etc.); pour résumer, décliner plusieurs contenus à partir d’un seul ! Quand vous faites votre clip, budgétiser aussi les petites capsules, il faut que ca reste ludique et amusant à faire !

Par rapport aux photos, il y a effectivement une différence entre les photos de l’album et les photos de presse. Attention, si vous faites une sortie digitale et pas de sortie physique, pensez au fait que ce sera une toute petite vignette et donc évitez les grands espaces avec vous au milieu de la nature, on est là pour l’identification; le but de la promo d’un premier single notamment, c’est de pouvoir mettre un nom sur une tête et une tête sur un nom.

Partons du principe que vous allez faire très peu d’émissions télé dans un premier temps; c’est donc vous qui allez créer votre identification donc mettez toutes les chances de votre côté.

 Il y a toujours des partis pris intéressants et des contre-exemples, mais il faut que ce soit dosé avec justesse.

Articles récents

P COMME PROMOTION – Qu’est-ce qu’une attachée de presse ?

P COMME PROMOTION – Qu’est-ce qu’une attachée de presse ?

Une attachée de presse est une personne (ou une structure) qui va être embauchée par un label, un manager ou un artiste en direct pour défendre un projet musical auprès des médias. Il existe évidemment plusieurs types de médias: le Web (webzines et sites web de médias...

lire plus
TEMPO débarque chez vous en mode VISIO !

TEMPO débarque chez vous en mode VISIO !

Cela faisait des mois que vous me demandiez une version entièrement digitale, en mode e-learning, de la formation TEMPO, et bien c’est aujourd’hui chose faite ! Après des journées entières passées à enregistrer pour vous des contenus originaux, voici venu le temps de...

lire plus